Blog

Et pourquoi pas investir plus dans l’industrie de l’électronique?/ And Why Not Invest More in Electronics?

[English follows]

Au cours des dernières années, le réseau du capital de risque au Québec n’investit que très peu dans l’industrie de l’électronique et des technologies que l’on dit ‘’pures’’ et brevetées. Les investissements sont dirigés plutôt vers l’industrie du web.

Pourtant, l’industrie de l’électronique est un marché de 965 milliards et dont on prévoit une croissance de 7% par année d’ici 2015, en comparaison avec web 2.0 qui est prévu monter jusqu’à 380 milliards par 2015 entre le commerce électronique, la publicité, l’entreprise, et mobile. En plus des avantages d’un portefeuille d’investissement diversifié, je suis convaincu que le Québec pourrait faire le choix de se positionner comme chef de file dans cette industrie. Mes raisons ne sont pas seulement parce que le marché est en croissance continue, mais également parce que nous avons un bassin de main d’œuvre qualifiée au niveau de l’ingénierie (Polytechnique, Mcgill, Concordia, ETS, Sherbrooke, etc.) qui est accessible par les entrepreneurs.

Au Québec, nous avons une communauté créative, innovatrice, forte techniquement tant au niveau du logiciel et que de l’ingénierie.

Il serait également intéressant pour le Québec de ne pas tomber dans un domaine d’expertise qui pourrait entrer en compétition, par exemple, avec Silicon Valley qui se spécialise dans les technologies web et les semi-conducteurs.

TandemLaunch propose une industrie qui diffère des autres fonds québécois mais qui coïncide parfaitement avec les atouts de la main d’œuvre québécoise. Je maintienne la conviction que nous contribuent à une plus sain équilibre pour le Québec.

————————————————————————————————–

And Why Not Invest More in Electronics?

In recent years, the venture capital community in Québec has invested very little in the electronics industry and core technology, focusing more on the web industry.

But the electronics industry is a $965 billion market which is expected to grow by 7% per year by 2015, compared with the web 2.0 industry which is forecasted to grow to roughly $380 Billion by 2015 between e-commerce, online advertising, enterprise, and mobile.   Apart from the benefits of more investment diversity, I am convinced that Quebec has an uncommon opportunity to position itself as a leader in this industry. This is not only because the market is constantly growing, but also because we have a highly skilled workforce in engineering (Polytechnique, McGill, Concordia, ETS, Sherbrooke, etc.) that entrepreneurs can access.

Quebec is a creative, innovative, technically adept software and engineering community.

It would be interesting to see Québec invest heavily in that community, and not focus an unbalanced number of investment dollars into market areas in direct competition with entrepreneurial powerhouses like Silicon Valley, for example.

I firmly believe that TandemLaunch is contributing to that balance by investing in core electronics technologies that are well tailored to the Québec labour market.

Leave a Reply